logo

"Un homme sérieux a peu d'idées. Un homme à idées n'est jamais sérieux" Paul Valéry


blog médias Tribunes Donation etc.

WikiLeaks (4/4): prospectives pour l'industrie des fuites

vendredi 10 décembre 2010






Les publications de WikiLeaks et les réactions qu’elles ont provoquées rappellent les années ou le Peer-to-Peer a connu son essor et où des millions de chansons étaient devenues largement disponibles gratuitement. Tout comme le partage gratuit des chansons, le partage de l'information dérobée est un phénomène qui devrait s'amplifier et que rien ne peut plus arrêter.

Les gouvernements du monde ne seront pas capables de mettre fin a WikiLeaks. Si Julian Assange est assassiné, mille Julian Assange sortiront de l’ombre tout comme quand le site web de WikiLeaks est attaqué, 1334 sites miroirs font leur apparition. Et les dénonciateurs - les whistleblowers - des secrets gouvernementaux les plus embarrassants seront toujours au rendez-vous. Quel développement peut-on attendre du développement de l'industrie des fuites pour les prochaines années?

Fin 2011. WikiLeaks a publié 1 million de télégrammes. Julian Assange, innocenté dans l'affaire des viols suédois, est introuvable. Des rumeurs laissent entendre qu’il aurait été assassiné dans une banlieue londonienne. Des hackers s’emparent du site. Les militants de 4Chan réunis sous l’étendard de l’association « Anonymous » prennent la relève et refondent WikiLeaks. Leur meilleure défense est l’attaque, ils hackent systématiquement les sites internet de leurs opposants pour assurer leur survie.

2013. Les gouvernements font des purges au sein de leurs équipes. C'est une chasse aux sorcières contre les fournisseurs de fuites. Les tensions internationales augmentent. WikiLeaks a gagné la bataille juridique: la voie législative a échoué car les tenants de la liberté d'expression soutiennent les wikios. Le radicalisme de la transparence se renforce. Pas une seule loi ne pourra cadenasser Internet et menotter les visiteurs d’un site. Assange devient un martyr.

2015. Le secret diplomatique n’a plus de sens. Les politiciens et les diplomates prononcent chaque mot comme si le monde entier était a l’écoute. Les théories de la conspiration ont disparu. Le New York Times peut titrer que "WikiLeaks a sauvé la démocratie" en révélant à plusieurs reprises des complots contre les démocraties de l'Ouest. La démocratie redevient une Agora où tout se résoud par l'aval des citoyens de la cité mondiale. Le fantasme du village global est atteint.

2020. Il y a désormais des centaines de WikiLeaks, tantôt catalyseurs de la vie démocratique, tantôt Big Brother. LeaksPlus, un autre site de dénonciation du secret politique fait son apparition. Plus modéré, et avec une interface plus compréhensive, il garantit lui aussi l’anonymat absolu aux dénonciateurs.

La conclusion peut donc être la suivante: mettre Thomas Edison en prison n'aurait pas obscurci nos nuits à jamais. Certaines choses, y compris la volonté de transparence et de déstabilisation, ne peuvent être arrêtées.

2 commentaires:

Halim Georges Madi a dit…

La concurrence ne s'est pas trop fait attendre. Openleaks vous souhaite la bienvenue chers informateurs anonymes :

http://owni.fr/2010/12/13/interview-daniel-domscheit-berg-presente-openleaks/

Anonyme a dit…

Openleaks ne sera visitable qu'en juin.


pour 2011: c'est mal connaître 4chan que de l'imaginer comme un bloc identitaire commun qui pourrait reprendre wikileaks. Utiliser des attaques DDOS c'est pratique mais pas nuisible pour tous les types de site (voir les attaques ddos perpétrer sur les ayant droit américain) et encore moins imparable.

1 million de câbles!!!!! : il faut voir la réalité en face si on ne prend que les cables de la diplomatie américaine et donc aucun apport éventuel à la veille de la nouvelle année wikileaks avait publié 1 942 documents sur les 251 287 dont il disposait soit -1% soit à ce rythme là 11 années de parution régulière.

pour 2013: je vois mal les révélations des câbles diplomatiques augmenter les tensions vu le faible niveau de secret de ceux-ci. De même, les batailles d'ego ne font pas le poid face à la réalité géopolitique. Or c'est celle-ci qui détermine les relations non les divulgation au public d'une réalité que les principaux concernés connaissent déjà.

pour 2020: la multiplication des leaks e ne fera selon moi qu'augmenter le probléme de l'information et créera un effet pervers de désinformation. C'est un contresens que de lier à travers l'entité Leakplus une dénonciation du secret et un positionnement "modéré" c'est ne pas comprendre la phénomène de fond wikileaks.

Enregistrer un commentaire